Golden horse of Turkmenistan
Si vous voyagez avec le train Registan à travers le Kazakhstan, l'Ouzbékistan et le Turkménistan, il est possible quand vous serez à Ashgabat (J13) de visiter le haras des célèbres chevaux turkmènes ‘’akhal-téké’’. L’ Akhal-Teke est une race ancienne, originaire d'Asie Centrale. Son nom vient du fait que cette race de chevaux était traditionnellement élevée par la tribu des Tékés  au Turkménistan.  Cette race est d'ailleurs l'emblème du Turkménistan actuel. 

Très rapide, endurant, robuste et sobre, l'Akhal-Teke est d'une beauté rare. Se beauté vient essentiellement de sa silhouette longiligne associé à un un port de tête altier. Il a depuis traversé les frontières et de nombreux élevages en Europe notamment en France (c'est dans les années 80 que les premiers Akhal-Téké sont arrivés en France). 

La race Akhal-Teke a bien failli disparaître dans les années 1950 sous l'ère soviétique mais elle a été sauvée par un haras privé près de Moscou dans les années 1990. 

 

golden horse of turkmenistan