L'Ouzbékistan en train classique en 10 jours

Circuit en train classique en 10 jours – Départ toute l’année – Extension possible au Kazakhstan avec train Tachkent – Almaty

Durée : 10 jours/9 nuits

Vos étapes :  Tachkent – Ourgencht – Khiva – Ourgencht – Boukhara – Samarkand – Tachkent  

 

Devis personnalisé

Découvrez l’Ouzbekistan en train classique (Afrosyob, Sharq…). Vous commencerez votre voyage en train en prenant le train de nuit de Tachkent à Ourgencht pour y découvrir Khiva puis le train tout confort vers BOUKHARA, site classé au Patrimoine de l’UNESCO. Sa citadelle, ses minarets et Mausolée, Boukhara vous plongera dans un voyage vers des siècles lointains. Une ville qui a su préservé  l’empreinte des caravaniers de la Route de la Soie. Les voies ferrées vous conduiront ensuite dans la capitale de Tamerlan, SAMARKAND, sur sa place de Régistan. Vous rentrerez ensuite à Taschkent, la capitale par le train grande vitesse; Adrosyob. Voyager dans des trains classiques en Ouzbékistan est l’occasion de découvrir la vie des ouzbeks de manière simple au rythme du rail. Alors embarquez avec nous !

Train grande vitesse Afrosyob
  1. Train grande vitesse Afrosyob

    Train grande vitesse Afrosyob
    Ce train Talgo 250 relie Tashkent à Samarkand (344 kilomètres) en 2H30.
  2. Train Afrosiab près de Samarkand

    Train Afrosiab près de Samarkand
  3. Train de passagers

    Train de passagers
  4. Train Afrosyob près de Samarkand

    Train Afrosyob près de Samarkand
  5. Train entre Tashkent et Termez

    Train entre Tashkent et Termez
  6. Train de marchandise

    Train de marchandise

Jour 1 /2 : Europe – Tachkent – Ourgencht

Départ de Paris ou Genève ou Bruxelles ou Lyon ou autres pour Tachkent par vol avec escale avec Turkish Airlines ou autre possibilité vol direct de Paris le mardi avec Uzbekistan Airways). Arrivée dans la nuit ou au petit matin à Taschkent en fonction du vol. Formalités de douanes et accueil par votre guide local francophone. Transfert et check-in. Petit déjeuner. Matinée de repos. Déjeuner dans un restaurant en ville. Vous commencez cette première journée de découverte par les monuments modernes : La place du Théâtre Navoï témoigne de l’architecture soviétique, sans grand caractère. La fontaine sur la place évoque une capsule de coton. Le monument du “Courage” – un monument érigé en l’honneur des victimes du tremblement de terre de 1966, après lequel Tachkent a été entièrement reconstruite. La place de Mustakillik – anciennement place Lénine et actuellement transformée en place de l’indépendance. Le square Amir Temour. Découverte de la capitale au fil des monuments de l’époque médiévale et notamment l’ensemble Khazret Imam comprenant : La médersa Barak Khan – fondée au XVIe siècle par un descendant de Timour qui administrait Tachkent pour le compte des Chaibanides. La façade, ornée de mosaïques bleues et d’inscriptions coraniques, abrite une cour plantée de rosiers et protège 35 khujras (cellules). La médersa Koukeldache – construite au XVIe siècle, elle est entourée de maisons dont certaines datent du XVe siècle. Actuellement, la médersa sert d’école islamique. Visite du musée des Arts appliqués, l‘ancien palais du diplomate Polovtsev transformé en musée en 1938. Transfert à la gare pour le train local à destination de Ourguentch. Train No 056 Départ à 20h27/arrivée à 11h02. Nuit à bord du train.

  1. Mur de la Ville de Khiva

    Mur de la Ville de Khiva
  2. Minaret de Khiva

    Minaret de Khiva
  3. Habits traditionnels

    Habits traditionnels
  4. Minaret de Khiva

    Minaret de Khiva

J3 : Ourgencht – Khiva

Arrivée par le train à Ourguentch à 11h02. Transfert à Khiva (30 km/30 min) Déjeuner dans un restaurant en ville. Check-in à l’hôtel après 12h00. Vous débuterez par la visite de l’Itchan-Kala (excursion à pied). Vous visiterez la ville intérieure et ses maisons aux rares détails ornementaux : La visite s’effectue à partir de son entrée Ouest la Porte Ata Darvaza, (une des portes, élevées au XIXe s. aux quatre points cardinaux). On suit, l’une des deux artères principales de la ville. On ne s’arrêtera que pour la visite des monuments les plus riches d’art et d’histoire. D’autres, ont été transformés en musées, ateliers de restauration, hôtels ou restaurants. Kounya–Ark («vieille forteresse») 1686-1806. La nécessité d’un palais fortifié s’imposa pendant la période la plus agitée de l’histoire de Khiva, mais la forteresse servit bien vite de résidence au gouverneur. En 1686-1688, on ceintura un grand terrain rectangulaire d’un haut mur. Kournych-khana (1825), là s’accomplissait le cérémonial des réceptions officielles ; en son centre une petite cour, avec un aïvan (véranda) à deux colonnes dont les murs sont entièrement recouverts de carreaux de majolique peints, exécutés sous le règne du khan Alla-Kouli (1825-1842). Passage devant la tour Ak-Cheikh-Bobo. Médersa Mouhammed Rakhim Khan (1871), Medersa Islam-Khodja (1908-1912) avec son minaret de 44,5m de hauteur et 9,5 de diamètre, le plus haut minaret de Khiva. Pause thé avec les sucréries ouzbeks accompagnée de concert folklorique ‘’Lyazgui’’. Nuit à l’hôtel.

  1. Mosquée de Khiva

    Mosquée de Khiva
  2. Khiva sur les toits

    Khiva sur les toits
  3. Vue panoramique de Khiva

    Vue panoramique de Khiva

J4 : Khiva – Ourgencht – Boukhara (en train)

Petit déjeuner. Vous continuez la ville intérieure : la mosquée Djouma ( de vendredi), la principale mosquée de Khiva. Derrière la mosquée Djouma s’élève le monument le plus célèbre de Khiva : le mausolée de Pakhlavan-Makhmoud (1810 – 1825), qui occupe l’emplacement de son atelier de fourreur. En prenant la deuxième « grand rue » d’Itchan-Kala, on arrive au Palais d’Alla-Khouli, plus connu sous le nom de Palais Tach Khaouli (« le palais en pierre), datant du XIX siècle, la résidence des khans de Khiva (1838). La medersa d’Alla Kouli ( 1835) est un exemple éloquent de l’art avec lequel les architectes de Khiva savaient résoudre les problèmes d’urbanisme les plus complexes. Devant la medersa du khan Moukhammed-Amin, la plus grande de Khiva ( 78 x 60 m), se dresse le curieux Kalta-Minor ( minaret court, 1855). En descendant la rue principale, on trouve sur la droite l’un des plus anciens monuments de Khiva : le mausolée de Sayid Alaouddine, érigé peu de temps après la mort du cheikh en 1303. Déjeuner de spécialités de la région dans une maison traditionelle. Transfert à la gare d’Ourguentch (30 km/30 min). Train local à destination de Boukhara – No 056 départ à 15h50/arrivée à 22h47. Arrivée et transfert à l’hôtel.

  1. Tchor Minor de Boukhara

    Tchor Minor de Boukhara
  2. Cour de la Mosquée Kalon

    Cour de la Mosquée Kalon
  3. Ensemble Bolo Hauz

    Ensemble Bolo Hauz
  4. Mausolée des Samanides

    Mausolée des Samanides
  5. Medersa Nadir Divan-Begi

    Medersa Nadir Divan-Begi

J5 : Boukhara

Après le petit déjeuner, cette journée sera consacrée à la découverte à pied de Boukhara : Promenade dans la vieille ville de Boukhara jusqu’au fameux bassin Liaby Khauz en passant par le vieux quartier juif vous verrez des vieilles maisons en torchi. Ensemble Liabi-Khaouz (XVIe siècle-XVIIe siècle) est un complexe avec la medersa Nodir Divan-Begi et à gauche la medersa Kukeldach et le khanaka Nodir Dewon Begi. La visite de la Mosquée Magokki Attari, construite à l’emplacement du temple bouddhiste et zoroastrien (XII – XVIe s). La Medersa d’Oulougbeg construite par Oulougbeg en 1417. La medersa Abdul Aziz Khan (XVIIe siècle) est un renouvellement à la décoration de l’iconographie islamique: Vases, fleurs, oiseaux fabuleux et paysages de parc. Tim d’Abdulla Khan (XVIe siècle) a été construit en 1577 et était l’une des coupoles marchandes où les afghans vendaient la soie et la laine. L’ensemble Poikalian (XIIe siècle-XVIe siècle) architectural qui comprend la mosquée “Masdjidi Kalian”, la medersa “Miri Arab” et le plus haut minaret de son temps en Orient. Lors de visites, vous passerez par les coupoles marchandes appartenant à l’architecture civile du XVIème siècle. La Toki-zargaron – domaine des bijoutiers -, la Toki-tilpakfuruchon – où l’on pouvait se procurer n’importe quel chapeau -, la Toki-sarrafon – réservée aux changeurs. Déjeuner dans un restaurant en ville en cours de visites. Retour à l’hôtel. Nuit à Boukhara.

Cour de la Medrasa à Boukhara
  1. Cour de la Medrasa à Boukhara

    Cour de la Medrasa à Boukhara
  2. Mosquée de Khiva

    Mosquée de Khiva
  3. Table d'Ouzbekistan

    Table d'Ouzbekistan
  4. Medresa Ulugbek à Samarkand

    Medresa Ulugbek à Samarkand
  5. Ensemble Shah-I-Zinda à Samarkand

    Ensemble Shah-I-Zinda à Samarkand
  6. Vue panoramique de Khiva

    Vue panoramique de Khiva
  7. Khiva sur les toits

    Khiva sur les toits
  8. Shahi-Zinda Nécropole à Samarkand

    Shahi-Zinda Nécropole à Samarkand
  9. Square Registan à Samarkand

    Square Registan à Samarkand

J6 : Boukhara

Petit déjeuner à l’hôtel. Vous continuez de visiter Boukhara la Noble : La citadelle d’Ark (VIe siècle-XIXe siècle) était la résidence fortifiée des dirigeants de Boukhara. Elle comportait des palais, des casernes, l’hôtel des monnaies et la prison. En face de la Citadelle, de l’autre côté de la place, l’ensemble Bolo-Khaouz comprend une mosquée, un minaret miniature et un bassin (khaouz). Le mausolée Tchachma Ayyub (la source de Job) la construction originale qui date du XIIe siècle construit sous le règne de Karakhanid Arslan Khan. Le mausolée d’Ismail Samani (IXe siècles-Xe siècle) construit sous le règne d’Ismail Samani, est le premier bâtiment de brique cuite. Déjeuner dans une maison traditionnelle. Après-midi de libre. Nuit à l’hôtel.

Cour de la Medrasa à Boukhara
  1. Cour de la Medrasa à Boukhara

    Cour de la Medrasa à Boukhara
  2. Minaret Kalon

    Minaret Kalon
  3. Bolo Hauz

    Bolo Hauz

J7 : Boukhara – Samarkand en train

Petit déjeuner à l’hôtel. Excursion dans la matinée : – Le Mausolée de Tchor Minor (quatre minarets) – Le Palais d’été des emirs de Boukhara Sitora-i-Mokhi Khossa (aux environs). La visite comprend trois differents corps de bâtiments, transformés en musées: les appartements et salles de réception d’Alim Khan, le palais octogonal et le harem. – Vous visiterez ensuite la maison du riche marchand Fayzulla Khojaev, avec la présentation de costumes historiques. Un thé vert vous sera offert en dégustation pendant la visite. Déjeuner dans un restaurant typique. Transfert à la gare pour le TGV sur Samarcande. Départ à 15h50/17h25 (selon l’horaire actuel) Arrivée à Samarcande. Transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel.

  1. Gur Emir à Samarkand

    Gur Emir à Samarkand
  2. Train Sharq

    Train Sharq
  3. Turquoises de Samarkand

    Turquoises de Samarkand
  4. Nécropole

    Nécropole

J8 : Samarkand

Petit déjeuner à l’hôtel. Vous débuterez cette journée par un tour de ville de Samarcande. Mausolée Gour Emir (XVe siècle) et le tombeau dynastique des Timourides, orgueil de Samarkand avec sa superbe coupole côtelée bleue turquoise. On dit: “Si le ciel disparaît, la coupole de Gour Emir la remplacera”, Découverte de la Place de Reghistan, la plus belle place d’Asie Centrale, entourée de trois medersas imposantes : • la medersa d’Oulougbeg (XVe siècle) • la médersa Cher Dor (XVIIe siècle) • la médersa Tillya Kori (XVIIe siècle) Puis, vous découvrirez la mosquée Bibi Khanym (XVe s.). C’est en 1399, au retour de Tamerlan de sa campagne en Inde a décidé la construction de la mosquée, connue aujourd’hui sous le nom de sa femme Bibi Khanym; Et enfin le bazar local, un des sites les plus animés de la ville. Déjeuner dans la cour de l’ancien caravansérail en cours de visites. Nuit à l’hôtel.

  1. Medresa Ulugbek à Samarkand

    Medresa Ulugbek à Samarkand
  2. Ensemble Shah-I-Zinda à Samarkand

    Ensemble Shah-I-Zinda à Samarkand
  3. Shahi-Zinda Nécropole à Samarkand

    Shahi-Zinda Nécropole à Samarkand
  4. Square Registan à Samarkand

    Square Registan à Samarkand

J9 : Samarkand – Tachkent

Petit déjeuner. Continuation du tour de ville par la visite de la Nécropole de Chakhi-Zinda (le “Roi Vivant”) avec ses 20 mausolées datant de l’époque des Timourides. Observatoire d’Oulougbeg et l’énorme sextant, construit au XVe siècle par Oulougbeg, l’un de plus grands astronomes de son temps. Déjeuner chez l’habitant. Visite de la cité antique Afrosiab et son Musée, avec une peinture en fresque. Visite de l’atelier de fameux papier-mâché de Samarkand, fabriqué selon les anciennes technologies. Sur le territoire du Centre du Papier à la main travaille une exposition où nous pourrons prendre connaissance des articles d’artisanat et connaitre des artisans. Transfert à la gare pour le TGV sur Tachkent. Départ à 17h30/arrivée à 19h40 (selon l’horaire actuel). Arrivée à Tachkent. Transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel.

  1. Gare de Tachkent

    Gare de Tachkent
  2. Mosquée de Tachkent

    Mosquée de Tachkent
  3. Théatre de Tachkent

    Théatre de Tachkent

J10 : Tachkent – Europe

Petit déjeuner. Transfert à l’aéroport pour l’envol international.

L’Ouzbékistan en train classique en 10 jours
3.8 (75%) 4 votes
Envoyez votre commentaire
1
2
3
4
5
Envoyer
     
Annuler

Créer votre retour sur ce voyage

train-route-de-la soie
Note moyenne:  
 1 avis
par Bosshart sur L’Ouzbékistan en train classique en 10 jours
Parfaite organisation et satisfaction sur tous les points !
Dates de voyage et lieu de départ: 7 au 16 octobre 2018 de Genève
Catégorie dans le train: Classique
Nombre de personnes: 4

Parfaite organisation et satisfaction sur tous les points : accueil, véhicule, repas, hôtels et naturellement guides locaux très au point avec un coup de cœur pour Soli et sa force tranquille, sa culture et sa gentillesse (Boukhara) et une mention pour la parfaite maîtrise des l’histoire et du français à Azamat (Samarcande). Les plus de votre voyage : Coups de cœur pour Khiva et Boukhara. Mais tout était bien et parfois épique ! le voyage en vieux train soviétique de Tachkent à Khiva avec son samovar au charbon dans chaque wagon et son « confort » rigoureux, rajeunissant. Je voulais vous remercier pour l’organisation parfaite du voyage. Pas un seul petit hiatus! Même une gentillesse sur place : n’ayant pu avoir les places prévues dans le TGV on nous a offert un repas du soir et un spectacle. De manière globale ce pays vaut vraiment le déplacement, bien sûr pour ses admirables monuments, mais aussi pour sa population et le professionnalisme qu’ils ont par rapport au tourisme - j’ai rarement rencontré des guides aussi cultivés... 😊 Mais alors, le vent de Sibérie à cette période , qu’est-ce qu’il est froid ! Malgré le soleil on a gelé (dehors, les hôtels et restaurants étaient bien chauffés)!